On sait toujours quand on commence mais jamais comment cela finit

Oui, on sait toujours quand les choses commencent mais comment elles vont finir…

Les Etats-Unis, via le Département de la Justice, ont inculpé cinq agents de l’Armée Populaire de Chine pour cyberespionnage…

La réaction de la Chine ne s’est pas faite attendre : vive et courroucée… Surfant sur la vague “Snowden”, elle n’a pas manqué d’arguments pour répondre à la mise en garde des Etats-Unis…

Apparemment, cela ne suffit pas puisque, comme je viens de lire dans cet article du New York Times, la Chine compte, au delà des pressions politiques, doter son arsenal de riposte par des pressions économiques :

  • par une revue des procédures de sécurité pour tous les matériels, services, logiciels d’Internet touchant à la fois le gouvernement et les secteurs relevant “de la sécurité nationale ou de l’intérêt national”.
  • par une promotion des entreprises de technologie chinoises.

Cisco a déjà vu ses ventes chuter. Windows 8 a été banni par le gouvernement chinois pour son système d’exploitation. Les serveurs d’IBM sont déjà remis en cause et d’autres options à l’étude…

On espère que les bureaucrates et technocrates de Washington ont bien pesé le pour et le contre… Si cette affaire amène chacun à se cramponner localement pour se ravitailler…

L’article en question :  “American Businesses in China Feel Heat of a Cyberdispute

Publicités

A propos epegase

Pegase Ecofinance
Cet article, publié dans Economie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s